From 2015 you can fully follow all the news, information, videos, etc. about Rolando Villazón (and villazonista community) here:

FACEBOOK Rolando Villazón -Villazonistas
https://www.facebook.com/rolandovillazon.villazonistas

TWITTER @villazonistas https://twitter.com/villazonistas

----------------------------------------------------------------------------------

17 jun. 2009

Roberto Alagna, Hommmage à Caruso

La noche del lunes, 15 de junio, tuvo lugar en el Théâtre des Champs Elysées de Paris un concierto de homenaje a Enrico Caruso, con Roberto Alagna de principal protagonista.

La parisienne Catherine asisitió al evento y nos ha hecho llegar, para todos los villazonistas, su crónica y sus fotos. MERCI BEAUCOUP !

Hommage à Enrico Caruso - 15 juin 2009 - TCE
Roberto Alagna (ténor)
Nathalie Manfrino (soprano)
Doris Lamprecht(mezzo-soprano)

Ruben Amoretti (basse)
Marc Laho (ténor)

Richard Rittelmann(baryton)

Laurent Korcia (violon)

Elizabeth Cooper (piano)

Orchestre Lamoureux - direction Ariane Matiah


ROBERTO & Friends...

Programme

Mascagni Les masques

Rubinstein Néron "O lumière du jour" (R.A.)
Tchaikovski Eugene Oneguine - Lenski (R.A.)

Gomes Salvator Rosa - Mia piccirella (N.Manfrino)

Mascagni - Cavalleria Rusticana - "O Lola" (Caruso)
Puccini Madame Butterfly - "Quale smania vi prende "(R.A. et R.Rittelmann)

Cilea Adrienne Lecouvreur - prélude de l'acte IV
Bizet I pescatori di perla - "mi par d'udir ancora" (R.A. + E. Cooper)

Puccini - La Bohème - "Vecchia Zimmara" (R. Amoretti)

Leoncavallo - La bohème - "Io non ho che una povera stanzetta" (R.A.)

Bracco - Sérénade "la luna scende" (Caruso)

Gomes - Il Guarany - "Sento une forza indomita" (R.A. - N.Manfrino)

Le TCE des grands soirs, plein "à craquer" pour accueillir leur ténor bien-aimé car Roberto Alagna est avant tout un homme gentil, au charisme évident et d'une simplicité attendrissante.

Il a expliqué tout au long de la soirée, entre chaque pièce musicale, l'admiration qu'il porte à E. Caruso et à qui il tenait à rendre hommage. C'est la raison pour laquelle flottait au dessus de l'orchestre un portrait du ténor légendaire et qu'à plusieurs reprises on entendit même des enregistrements de sa voix.

Le problème est que, sans micro, les explications de Roberto n'étaient guère audibles...et qu'évidemment cela coupait le rythme de la soirée, sans parler des déménagements du piano ( puisqu'il y a eu des pièces accompagnées au piano, hélas!!!!). Donc, on peut parler d'une erreur d'organisation, très surprenante à ce niveau.

Roberto a attaqué le concert par un air cher à Caruso, celui de Néron où il a semblé assez mal à l'aise.
Par contre, son interprétation, successivement en russe puis en français, de Lenski a été, à mon avis le meilleur moment de la soirée : j'ai retrouvé toutes ses qualités d'expression, de contrôle du souffle, la richesse du timbre, la "lumière" particulière de sa voix.A part une petite erreur de tempo dans la 2è partie de l'air en russe, heureusement adroitement rattrapée, l'ensemble a été vraiment magnifique et le public lui a fait un triomphe.

Le duo de Madame Butterfly avec son "ami" baryton a été assez moyen; cela manquait nettement de répétitions...

L'un des moments les plus difficiles pour Roberto a été, je pense, l'air des pécheurs de perles. Il faut dire que la pianiste (réputée), E. Cooper est délirante: grands mouvements de bras, gesticulations diverses, alternances de notes fausses "très appuyées", coups d'oeils en tous sens (comme si elle cherchait quelqu'un..), rendent ses prestations très drôles et je me demande comment les chanteurs ont fait pour ne pas éclater de rire. Il faut dire qu'elle ne leur a pas rendu la tâche facile...Cet air de Nadir a donc été "sur le fil du rasoir", car le parti pris de chanter en voix de tête, s'il est louable, est aussi très dangereux et malheureusement la voix a souvent été complètement détimbrée et donc difficilement audible. Dommage ! car c'est un répertoire qui convient parfaitement à Roberto.

Les interventions des "amis" ont été dans l'ensemble assez médiocres, probablement, par manque de répétitions. Seule N. Manfrino (la charmante Roxane de Placyrano), vêtue d'une magnifique robe violette d'Azzaro, a su tirer son épingle du jeu.
En bis, une mélodie sicilienne, la superbe Elégie de Massenet "sauvée" par Roberto et son ami violoniste L. Korcia, malgré E. Cooper... puis le sextet de Lucia di Lammermoor (par 2 fois), assez pénible, tant le baryton et la basse chantaient faux.

Pour finir, cela devait être Caruso, mais l'ingénieur du son défaillant, n'a pas été capable de brancher le magnétophone et, à la demande du public, Roberto a interprété, de bonne grâce et "a capella": "Rachel quand du seigneur", déclenchant une dernière ovation, bien méritée.

Une séance de dédicaces suivait dans le hall du théatre où Roberto s'est présenté 15 minutes après la fin du concert, gentil et disponible, comme il en a l'habitude.
Juste avant "mon tour", un spectateur lui a donné son programme à signer et lui a glissé quelques mots (que je n'ai pas compris); par contre, en entendant Roberto lui répondre : "je suis désolé que cela ne vous ait pas plu", j'ai vu qu'il était fort contrarié. Il a d'ailleurs pris les gens autour de lui à témoin, disant qu'il connaissait ce genre de personnes qui écrivaient "des horreurs" sur lui, sur leurs blogs...Comme je lui suggérais aimablement de ne pas y prêter attention, il m'a cordialement remerciée de mon soutien.

Donc, je suis restée sur une impression mitigée : Le talent de R. Alagna n'est pas en cause, mais j'aurais préféré un programme différent et surtout je n'ai pas trouvé que ses "amis" étaient du même niveau que lui, ce qui a causé une sorte de malaise, ressenti par d'autres que moi (d'après les échos entendus ici et là).





Fotos: Catherine


Aprovecho el "momento Alagna" para poner un Youtube reciente, con una de las canciones que interpreta en su album "Sicilien". En el blog ya comentamos este trabajo (leer post ROBERTO ALAGNA, SICILIEN), pero las imágenes y el audio que lo ilustraban estaban combinados a través de una web (SplashCast) que ahora ha desaparecido, y ya no es visible. Con las mismas imágenes, esta magnífica interpretación del "Parla più piano" está ahora subida a Youtube.¡Me encanta esta canción, y como la canta Robertino!




.

20 comentarios:

  1. Catherine la croniste excellent, te vamos a llamar desde ahora. Merci beaucoup!!! Por lo que cuentas y he creido entender, hubo un poco de todo en ese recital, bueno...como ocurre en tantos casos con grandes figuras. Lo que está claro es que R.A. tiene una bellisima voz y nos ha regalado muchos momentos de auténtico placer, si no repasad deiscografía y lo veréis. Cómo siempre creo más en errores de elección de repertorio que en otras cosas.
    Gracias por esta cónica y las fotos.
    "Para più piano" bellissima!!!
    Grazie mille!!

    ResponderEliminar
  2. No se porque, me imaginaba a Robertino más "estirado", más divo (igual lo confundo con la mujer, je,je,je)

    ResponderEliminar
  3. Ah! la la la la ...Catherine l'infidèle en manque de ténor....
    Pas l'ombre d'un doute sur où va son coeur cependant!

    ResponderEliminar
  4. Qui parle d'infidélité???
    Certes, je suis en manque, comme beaucoup d'autres, car Rolando ne peut être remplacé et l'attente promet d'être bien trop longue...
    Cependant, j'essaie de faire passer le temps en écoutant des chanteurs que j'apprécie aussi
    beaucoup : Roberto, Anna, Dmitri(Hvorostovsky), Placido,T. Hampson, Renée Fleming et surtout, chaque jour, l'unique Rolando....

    ResponderEliminar
  5. catherine la parisienne17/6/09 18:22

    Ce n'est pas anonyme puisque j'ai signé : Catherine la parisienne.
    Fausse manoeuvre???

    ResponderEliminar
  6. Catherine merci beaucoup pour ton commentaire sur le concert de Roberto. Je sais qu'il est fiable et je regrette pour Roberto qu'il ait été mal entouré. Tu as les remerciements dans la CBOX d'une amie Michèle fan de Roberto.
    A moi aussi Rolando me manque terriblement, mais contrairement à toi je n'ai pas de plaisir à écouter un autre ténor (exception Placido Domingo) mais il ne me fait pas le même effet !!!! J'ai hate d'avoir des nouvelles ......

    ResponderEliminar
  7. Il ne faut pas avoir le sens de l'humour et en déduire que Rolando ait été 'mal entouré'! Moi, par exemple je n'apprécie pas dutout la carrière actuelle de Roberto Alagna et certainement pas ce cd illustré si joliment cependant par Térésa! comme quoi tous les goûts sont dans la nature. cela me semble suspect de lire tout cela "chez" Rolando !!!

    ResponderEliminar
  8. catherine la parisienne17/6/09 19:34

    "SUSPECT" est un mot qui me semble étrange et peu approprié.
    Rolando est momentanément absent des scènes, cela ne veut pas dire que le blog qui lui est consacré doit "dormir"et, parler de l'actualité musicale dans le monde est un moyen de continuer à partager nos émotions et notre intérêt pour la musique.
    Il ne s'agit nullement de trahison.
    Restons aussi sereins que possible!!!!
    et Viva R O L A N D O !

    ResponderEliminar
  9. "suspect" n'implique pas la trahison, quant à la vie musicale, je crois qu'elle est largement riche sur ce blog depuis le silence de Rolando et sincèrement encore une fois je ne m'attends pas à trouver l'actualité de Roberto Alagna ici.( Tu devrais poster ce CR sur FO).

    ResponderEliminar
  10. catherine la parisienne17/6/09 23:36

    Certains n'aiment pas Roberto, c'est leur droit, mais si ma mémoire est bonne, il y a quelques mois, Teresa n'avait pas hésité à publier une chronique sur "Sicilien" et cela n'avait provoqué aucune contestation. Alors, pourquoi maintenant ?
    S'il faut bannir les ténors de ce blog, alors il faut oublier également le grand Placido....

    ResponderEliminar
  11. Et d'ailleurs il faut lâcher un 'm'
    à 'hommage'.. Et j'avais déjà fait une remarque et Térésa a dit que la critique n'est pas tolérable quand c'est un partenaire à Rolando. ici, cela ne l'est pas. Domingo faisait l'objet d'un opéra que tu as fort bien renseigné. ici,c'est centré sur un ténor en récital, pas pareil dutout, surtout ce soir, cela fait plus mal, on aurait envie d'avoir une chronique à lire sur Rolando , pas sur Alagna Roberto.Voilà! pour moi c'est tout!

    ResponderEliminar
  12. Queridas amigas, esto no es "chez Rolando", que ya tiene su web, sino el blog villazonista, donde caben (y así esta escrito desde su inicio en el "banner" que podéis leer al final de esta columna central) otros cantantes, otros estilos, otras informaciones.

    No siempre lo que se ponga será del gusto de todo el mundo, por descontado. Pero agradezcemos que nos enviéis crónicas de los espectáculos que véis y que os parezcan interesantes. Siempre lo hemos hecho, no es una novedad de ahora.

    Besos y abrazos a todas!

    ResponderEliminar
  13. Que os pasa? No me creo ni por un momento que no escuchéis a otro tenor que no sea él, por Dios! Y que el hecho de hacerlo no pueda ser compartido en este espacio sin tener que generar un alud de justificaciones que, a parte de innecesarias, cansan.

    Como dice Teresa, siempre se han incluido crónicas de aquello que nos gusta, que os recuerdo que es la OPERA, la MÚSICA,( o acaso no podemos hablar de Serrat, o de Brel???) no solamente un cantante por más que éste nos llegue a gustar. Por mi parte no pienso justificarme en ningún sentido en más ocasiones y tampoco renunciar a las fantásticas crónicas de Catherine (siempre tan exquisita) ni de las de cualquier otro que tenga la voluntad de compartirla con nosotros ( sean del cantante que sean, faltaría más!).


    Besos.

    Ah, por cierto, si era una “broma” entre francesas (puedo mal interpretarlo dado mi precario nivel de francés) pido disculpas, de antemano, por no haberla entendido.

    ResponderEliminar
  14. catherine la parisienne18/6/09 13:52

    Es lastima que no era una broma entre francesas!

    Je dirais plutôt : "une tempête dans un verre d'eau".

    ResponderEliminar
  15. Mucho ruido y pocas nueces!!!

    Pues me alegro!

    ResponderEliminar
  16. A mi me parece bien que hablemos de
    otros cantantes y actores pero sinceramente a mi me interesa
    ROLANDO, pues cada dia que me conecto tengo un nuevo sobresalto
    cuando estoy viendo las anulaciones
    para el 2010.Por favor decidme algo
    que me anime la vida.


    MERCE

    ResponderEliminar
  17. Hola MERCE...pues ya sabes lo que tienes que hacer para evitar sobresaltos innecesarios: NO HAY ANULACIONES PARA EL 2010, DIGAN LO QUE DIGAN, DESDE EL MOMENTO EN QUE ANUNCIÓ LA OPERACIÓN, TODO SE REPLANTEA. LA TEMPORADA 2010 DE ROLANDO AÚN NO HA SALIDO !

    ResponderEliminar
  18. Hola TERESA
    Gracias por tu contestacion yo soy
    nueva en todo este mundillo y solo
    se lo que algunos dicen, pero a partir de ahora solo me creere lo
    que vosotros digais,de nuevo gracias por ser tan amabbles y que
    cuando sea el momento ROLANDO haga
    lo que el crea conveniente nosotros
    estaremos siempre con el


    MERCE

    ResponderEliminar
  19. bonjour Teresa!
    nous étions aussi présents avec un cercle d'amis pour notre rototo national le 15 juin dernier au Théatre des Champs Elysées.
    Mais nous ne partageons pas tout à fait la meme opinion.
    Tous les chanteurs ont été remarquables et la soirée allait en crescendo, j ai rarement vu un public aussi enthousiaste.mention spéciale à Nathalie Manfrino pour le guerany, richard rittelmann pour a la luz de la luna et Doris Lamprecht pour ombra mai fù.
    Meme le ministre Darcos disait à l issue de ce concert gala en hommage a caruso qu il donne envie de revenir ecouter des concerts de musique classique, car il donne un air de festivité non guindée et ca fait du bien.
    c est bien la preuve que Roberto Alagna sait s entourer et nous faire decouvrir des compositeurs grace à sa générosité de coeur et son charisme d artiste.merci mille fois

    karine Gentilly

    ResponderEliminar
  20. Merci, Karine, pour nous laisser ici vôtre opinion !

    ResponderEliminar