From 2015 you can fully follow all the news, information, videos, etc. about Rolando Villazón (and villazonista community) here:

FACEBOOK Rolando Villazón -Villazonistas
https://www.facebook.com/rolandovillazon.villazonistas

TWITTER @villazonistas https://twitter.com/villazonistas

----------------------------------------------------------------------------------

5 oct. 2010

HONNEUR AU VAINQUEUR ! : LA CRÓNICA DE CATHERINE ET DANIÈLE

Foto: Marco Brescia & Rudy Amisano, Archivio Fotografico del Teatro alla Scala

HONNEUR AU VAINQUEUR !

Cette soirée du 2 octobre 2010 restera dans les mémoires des villazonistes puisque le même jour Rolando commençait sa nouvelle saison et qu'en plus il débutait  à la Scala de Milan dans l'Elisir d'amore. Dès 19 heures, beaucoup de personnes se pressaient devant le théatre et les villazonistes de nombreux pays (Espagne, Italie, France, Allemagne, Autriche, Hongrie, Belgique et Suisse) se regroupèrent chaleureusement.



Devant une salle comble et en présence du directeur de la Scala,  S. LISSNER, le spectacle commença. Dès le début de la représentation, choeurs et orchestre, parfaitement en place, nous plongèrent dans l'esprit allègre de la musique de Donizetti. La mise en scène de L. PELLY, actualisée, tonique et ludique nous parut très attrayante avec un parfait respect de l'oeuvre et une distribution particulièrement homogène.

N. MACHAIDZE, belle et gracieuse, incarna une Adina charmante, plus mutine que coquette, d'une grande fraîcheur, et innova dans ce rôle en posant, dès le début, un regard bienveillant et attendri sur Nemorino. Sa voix rayonnante et puissante permit à son chant d'allier virtuosité et sensibilité .

Foto: Marco Brescia & Rudy Amisano, Archivio Fotografico del Teatro alla Scala

A. MAESTRI fut un Dulcamara idéal, tant pas son imposante stature que par son autorité vocale et scènique. Drôle, sans vulgarité, sa présence apporta un contraste très intéressant avec le Belcore (parfois trop sérieux) de G.VIVIANI.

Pour nous, ROLANDO est le meilleur Nemorino de la scène actuelle, par sa spontanéïté, sa vivacité, sa fragilité et son charme inné qui sont des atouts très convaincants pour parvenir à séduire la belle Adina. Sa voix nous enchanta dans tous les registres qu'il domina aisément et sa conception de Nemorino fut remarquable comme à chaque fois qu'il incarne ce personnage, quelque soit la mise en scène.
-
Foto: Marco Brescia & Rudy Amisano, Archivio Fotografico del Teatro alla Scala

Ma place particulièrement proche de la scène et l'usage des jumelles, en particulier durant le dernier duo où Adina avoue son amour à Nemorino, me permirent d'observer attentivement les multiples expressions du visage de Rolando qui passèrent de l'irritation à l'attention puis de la surprise à l'incrédulité et finalement de la joie à l'euphorie complète. Il parvint en quelques secondes, quasiment immobile, avec une intensité émotionnelle inégalable, à traduire tous ces sentiments.

La complicité scènique et vocale de Nino et de Rolando fut un atout supplémentaire car chacun éclaira l'autre de sa propre lumière.

Les quelques manifestations bruyantes et hostiles d'une minorité de spectateurs, vite annihilées par les "bravis" de la majorité du public enthousiaste, ne furent certainement pas destinées aux chanteurs, mais peut-être à la mise en sène. Ou bien, les "spécialistes" milanais de ce type d'intervention voulurent-ils être fidèles à leurs habitudes? C'est sans réelle importance car ce qui compte c'est que cette Première fut saluée par un public chaleureux qui réserva à tous les artistes, à la gaité communicative, une longue ovation très méritée : un magnifique succès !

Nous avons dégusté ce délicieux "Elisir" avec avidité et délice, et aujourd'hui encore, ce " Bordeaux" s'est transformé en  un "Champagne" exquis grâce à notre cher Rolando, le plus pétillant Némorino....

Catherine et Daniele

 MÁS FOTOS OFICIALES EN LA WEB DE LA SCALA: VER AQUÍ

MÁS FOTOS DE CATHERINE, ANNE, DANIÈLE, INGRID Y ELEONORE
(muchas gracias a todas!)


foto: Ingrid
foto: Ingrid


foto: Danièle

foto: Catherine

foto: Anne

foto: Danièle

foto: Catherine

foto: Eleonore

foto: Eleonore

foto:Anne

11 comentarios:

  1. che belle foto di Rolando. Quelle due fatte da Eleonore sono SUPER. Come sta bene Rolando, che viso rilassato e felice. Si vede che é soddisfatto della serata. Devo dire che anche la critica del "blog le vaghe stelle dell'orsa" é bellissima, lodevole, positiva, gentile e ......giusta.
    Grazie alle nostre Villazoniste che hanno fatto il possibile per darci queste foto.

    ResponderEliminar
  2. more great pictures, thank you to all who took them, it helps us fans around the world who can not be there, be there in spirit xxxxxx

    ResponderEliminar
  3. Bravo et merci pour la chronique de Catherine et de Danièle.Toutes deux nous permettent à nous les absents de partager cette grande et importante soirée pour Rolando.

    Très, très belles photos, félicitations à tous les photographes.

    Encore un grand MERCI et Amitiés.

    ResponderEliminar
  4. Ingrid A.6/10/10 0:28

    Catherine et Daniele: un grand merci d'avoir mis sur papier ce que moi aussi j'ai vecu samedi dernier! Fantastica serata! Besos!

    ResponderEliminar
  5. Thank you all for the wonderful chronicle and photos of Rolando's magnificent night.

    Look at all of the countries the villazonistas came from! I am sure that there was a lot of representation from the U.S. Many villazonistas who don't yet KNOW they are villazonistas.

    It's just wonderful that there is so much to document that special night.

    Viva Rolando!

    ResponderEliminar
  6. Muy bien, Catherine y Daniele!! ¿Desde donde será la próxima crónica? ;-)

    ResponderEliminar
  7. catherine la parisienne6/10/10 10:39

    "Parigi, O Cara..... (Maria Teresa)" OUI ! nous serons au TCE pour les 2 concerts de notre mexicain préféré. Comment résister à une telle occasion ? Et il est probable que nous trouverons quelques mots à dire sur ce sujet passionnant....

    Merci, chers amis villazonistas pour vos aimables commentaires.
    Je me permets d'ajouter quelques observations oubliées dans cette chronique :
    - j'ai trouvé assez déplaisant que dans le programme du spectacle, vendu fort cher, il n'y ait aucune photo des artistes...
    - Si Rolando a conquis -(moins difficilement que d'habitude...)- le coeur d'Adina, et très aisément celui des villazonistas présents, il a également conquis, sans conteste, celui du public milanais : la vidéo éditée par Teresa nous le montre clairement et les commentaires enthousiastes des spectateurs dès l'entr'acte et à la fin, étaient aussi très éloquents. A la sortie de la Scala de Milan,ce 2 octobre, le sourire était sur toutes les lèvres... et l'on comprend pourquoi.

    ResponderEliminar
  8. Maria Teresa, ciao, come va?
    Saro' anch'io a Parigi per ascoltare il nostro Rolandino messicano, con il suo ultimo programma. Faro' il possibile di dare anch'io un mio commento; non sarà cosi' ben scritto come quello di Catherine, perché lei é l'esperta, ma daro' comunque le mie impressioni.

    ResponderEliminar
  9. Le grand mérite de cette chronique revient à Catherine la grande rédactrice en chef, je n'ai apporté que quelques idées, et c'est elle qui a rédigé, vous avez bien sur tous reconnu son style et sa précision.

    ResponderEliminar
  10. AgenteGDL6/10/10 16:00

    Danièle, Catherine.

    Gracias por ser nuestros ojos y oidos en la Scala, adoro la elegancia con la que escriben.

    ResponderEliminar
  11. WOW, Eleonore, les photos que tu as faites de si proche de Rolando sont magnifiques! Et dans le vidéo de Teresa on voit, comme tu es heureuse ;-) C`est sympa!!!

    ResponderEliminar