From 2015 you can fully follow all the news, information, videos, etc. about Rolando Villazón (and villazonista community) here:

FACEBOOK Rolando Villazón -Villazonistas
https://www.facebook.com/rolandovillazon.villazonistas

TWITTER @villazonistas https://twitter.com/villazonistas

----------------------------------------------------------------------------------

22 may. 2012

Recital Dmitri HVOROSTOVSKY- Théâtre du Châtelet 21 mai 2012

foto: Catherine

Nuestras amigas Catherine y Danièle asistieron ayer al recital de Dmitri Hvorostovsky en el Théâtre du Châtelet de Paris, y nos han hecho llegar su crónica, fotos y video. Merci!

Théâtre du Châtelet - 21 mai 2012
Recital Dmitri HVOROSTOVSKY, baryton
Piano : Ivari ILJA

DMITRI LE GRAND !

Le Théâtre du Châtelet, quasiment plein, a accueilli chaleureusement le baryton sibérien dont il a déjà été question sur le blog...S'il est indubitable que son élégance racée ne peut laisser totalement indifférent, le sourire dévastateur qu'il affichait en entrant sur scène s'est transformé, en un éclair, en regard réprobateur lorsque le flash d'un appareil photo a crépité. Heureusement, il a vite retrouvé sa concentration.

Le programme proposé était presque exclusivement composé de romances russes et, dès les premières notes, Dmitri HVOROSTOVSKY a montré l'éventail complet de ses qualités, tant dans l'amplitude, la technique sans faille, que dans l'expressivité et l'implication constante. Le charme a immédiatement opéré et le public,suspendu à ses lèvres, semblait fasciné par cette voix somptueuse à l'aisance stupéfiante et au timbre envoûtant.

A titre personnel, je retiendrai, en première partie, tout particulièrement "Siren" de RACHMANINOV et la découverte de TANEIEV dont les mélodies m'ont enchantée. En seconde partie, toutes les mélodies de LISZT, que j'adore, ont été le summum du récital, avec un contrôle parfait de la voix et une émotion palpable. Après six magnifiques pièces de TCHAIKOVSKI, il offrit en bis "Extase" de DUPARC puis le "Credo" de Iago (Othello) de VERDI, sous les acclamations de l'auditoire, car d'après les propos entendus à l'entr'acte, le public aurait aimé écouter un récital d'airs d'opéra.

Je ne peux terminer, sans citer, l'admirable pianiste I. ILJA, virtuose et accompagnateur de très haut niveau qui est constamment resté en parfaite osmose avec le soliste, ce qui n'est pas si fréquent.

Durant la séance de signatures qui a suivi le récital, je suis parvenue à me glisser parmi la foule et à féliciter Dmitri. Je lui ai demandé s'il rechanterait bientôt à Paris, et, dans un français parfait, il m'a répondu qu'il n'y avait signé aucun contrat et que rien n'était prévu, même pas à l'Opéra...Il semblait sincèrement attristé.

Je ne crains pas d'écrire ICI que, grâce au "Tigre de Sibérie", comme certains le surnomment, j'ai vécu une soirée mémorable. Les amis villazonistas me pardonneront, je l'espère, ce (délicieux) moment d'égarement.....

Catherincita



video


video


video


video


foto: Catherine

foto: Catherine
  
foto: Catherine

foto: Catherine

foto: Danièle

foto: Danièle

foto: Danièle
foto: Michèle

foto: Michèle



16 comentarios:

  1. Merci Catherine et Danièle veinardes ! :o))
    Cet homme possède une prestance sans pareille et bien sur une voix fantastique.
    Un grand merci pour les photos à nos trois reporters .

    ResponderEliminar
  2. Je suis totalement fan de Dmitri, ces DVDs je les regarde et écoute en boucle et toujours à la recherche sur you tube des vidéos qui lui sont consacrées...J'aurais aimé être avec vous pour partager ce moment de beauté...Merci pour la chronique et les photos du "tigre de Sibérie",quelle présence !

    ResponderEliminar
  3. Agente...yo te invoco...manifiéstate...di algo....(que yo no me atrevo por no desatar las iras de Catherine).

    ResponderEliminar
  4. Merci Catherine pour ta chronique élogieuse, à juste tire de ce grand artiste.
    Il est littéralement fascinant,un homme magnifique, et un interprète fabuleux. J'ai été subjuguée par son Verdi,d'une noirceur et méchanceté incroyable.
    Mais, car pour moi il y a un mais, on est bien loin de la chaleur et de l'amour que Rolando dispense à son public. Dmitri m'a semblé froid et assez hautain, imbu de lui même.
    Les signatures après le spectacle étaient vraiment une corvée pour lui et celà se voyait très fortement.
    Malgré celà j'ai un désir très grand de le voir de nouveau sur scène, dans un opéra complet, celà doit être inoubliable !!!

    ResponderEliminar
    Respuestas
    1. Depuis une vingtaine d'années, j'ai suivi de près la carrière de ce baryton hors norme.Au fil des ans, j'ai assisté à quatre de ses concerts, tous très réussis, mais malheureusement à aucun opéra si ce n'est par retransmission ( Eugene Onegin )

      J'ai pratiquement tous les CD qu'il a enregistrés et je le capte régulièrement sur UTube ( concerts, extraits d'opéras, interviews ,etc )

      En 1999 , j'ai eu le grand plaisir, avec d'autres organisateurs du concert qu'il donna au Monument National à Montréal, de souper avec lui. Il m'est apparu gentil, assez direct dans ses propos et soucieux des autres. Cependant, il est Sibérien et lui-même reconnaissait dans une interview récente donnée cette année à New-York, que les Sibériens considèrent qu'une certaine distance avec les autres fait partie de leurs coutumes et relèvent de la politesse avec autrui. Aussi , on peut comprendre le malaise qu'il ressent lorsqu'il est entouré d'une foule d'admirateurs...et d'admiratrices enthousiastes.

      Il a mené sa carrière d'une main de fer et ce, à un train d'enfer...

      Je ne crois pas utile de comparer un très grand artiste avec un autre très artiste. Chacun est une entité évolutive. Mais, il est possible et normal d'avoir des préférences...ce qui n'enlève rien à personne.

      C'est un travailleur acharné et le résultat est souvent sublime. Quant à son apparence, sur laquelle certains aiment longtemps et dans le détail discourir, je dirais que celle-ci a pu nuire d'une certaine façon à sa crédibilité et qu'il en fût conscient. Finalement , il a su se servir de ce magnétisme assez incroyable, particulièrement dans la production " cross over ", Déjà vu ".

      Je ne sais pas comment était le concert au Châtelet, mais sur les photos , il me parait assez fatigué. C'était peut-être le cas...et il y a droit, après le boulot.

      C'est un artiste exceptionnel, très polyvalent et qui donne le meilleur de son talent dans le répertoire russe bien que sa renommée en fasse l'un des meilleurs barytons verdiens de la planète.

      Eliminar
    2. Merci beaucoup, Marie, pour partager avec nous sur ce grand artiste que, comme des autres grandes artistes, à de grands défenseurs et certains détracteurs. Tes explications sont très claires et bien argumentées en faveur de lui. C'est un plaisir pour nous les lire ici.

      Eliminar
  5. Catherincita22/5/12 20:41

    Pas de provocation !! Bien sûr, j'ai compris que Teresa ne veut pas de concurrence à son ... milan royal du pays de Galles (!) et elle fait appel à des complices pour la soutenir. Honteux !!!
    Un milan contre un tigre, c'est vrai le combat est inégal (ay,ay,ay,ay....)

    ResponderEliminar
  6. Jacqueline E22/5/12 21:43

    Merci, chères Catherincita et Danièle. Je vous pardonne votre "égarement"...et j´aurais aimé être avec vous! Moi aussi j´aime la voix veloutée de Dmitri, sa présence scènique, sa musicalité. Pour moi, il est LE baryton, et un grand artiste. Mais je suis d´accord avec toi Danièle, qu il n´a pas la chaleur et l´amour de son public de Rolando.

    ResponderEliminar
  7. Una preciosa voz.
    Pero para mí el resultado del partido está claro:
    Gales 2 - Rusia 1
    En Cardiff en 1989 quedó en el 2º puesto tras Hvorostovski. Ahora ya no.
    Porque él lo vale.

    ResponderEliminar
  8. Agente GDL23/5/12 18:41

    El Sr. de nombre y complicados apellidos me hace el efecto de una patada en la entrepierna desde una vez que lo vi tratar con altanería y desdén a la adorable Beverly Sills, quien hacía de presentadora en aquella ocasión para Met Live en Eugene Onegin.

    Favor de revisar la soberbia repulsiva y poco empática respuesta hacia Beverly Sills y Renee Flemming.

    http://www.youtube.com/watch?v=g4Z5nd-1efo

    No puedo opinar de su talento, no me he tomado la molestia de escucharlo después de ver sus feas maneras.

    ResponderEliminar
    Respuestas
    1. Agente, eres muy joven aún para comprender que detrás de las maneras arrogantes, duras, y, como dices, poco empáticas, a veces se esconden corazones tiernísimos que simplemente no han encontrado aún la manera de expresar toda su vulnerabilidad sin temor a ser heridos.

      Eliminar
  9. Catherincita23/5/12 18:41

    Dommage que je ne puisse rencontrer l'Agente... je lui dirais mon opinion sur "ses vilaines manières"...et surtout qu'il ne faut pas avoir (si jeune ???) tous ces "a priori".
    Si Dmitri est fort séduisant, ce n'est pas sa faute et c'est dommage pour certains autres...qui craignent la comparaison.Il le sait (un peu trop c'est vrai), mais il serait plus équitable de le juger en le voyant et surtout en l'écoutant.

    ResponderEliminar
    Respuestas
    1. Agente GDL23/5/12 23:57

      Querida Catherincita.

      No pongo en duda la calidad como interprete del Señor Hvorostovsky. En este blog también se admira la sencillez y generosidad y la realidad, jamás he visto a Rolando Villazón tratar a nadie como en el video posteado ni hacer las expresiones de Dmitri en las fotos 1,2 y 3. Y creo que la carga de compromisos de Rolando es algo más pesada.

      Bueno, su propia foto le arranca una sonrisa en la 4 y lo puso de buen humor....

      Mis queridas Villazonistas todos mis comentarios sobre sus cantantes de sangre pesada muy frecuentemente los atribuyen a la envidia, ¿creen que porque soy mexicano, automáticamente soy feo y envidio la apostura de otros seguramente más agraciados que yo?

      Eliminar
  10. Agente GDL23/5/12 23:20

    Escribo esto con todo el respeto para las admiradoras del señor de Cabello Blanco y sin ninguno para él:

    Usando mis poderes puedo decirles lo que pensaba Dmitri en cada fotografía del encuentro con fans:

    Foto #1: "¿Para quien...???" Imbecíl, tengo casi 70 y canto Opera, ya solo escucho si gritas....

    Foto #2: "Máldita sea, faltan 20 tontos más, ¿Quien me creyó mi manager que soy??, ¿¿¿el Mexicanito bobo de Villazón????"

    Foto #3: "¿Que me vió en una Opera hace 20 años? esta mujer necia mujer seguro me confunde con Enzo Dara."

    Foto #4 "A mira que hermoso salí aqui, mejor le cambio los chocolates por la foto"

    Foto #5 "Mil gracias Guapo, pero la siguiente semana tengo cita en los implantes capilares, ah si, un corpiño sería un magnífico regalo, gracias."

    ResponderEliminar
  11. Catherincita24/5/12 9:18

    La seule chose que Dmitri et notre cher Rolando ont en commun c'est leur talent d'artiste exceptionnel.Cela ne fait aucun doute pour moi...et je ressens une immense satisfaction à les voir et à les écouter.
    Cela dit, Rolando a un atout supplémentaire dans son jeu : il est non seulement adoré mais adorable...et je ne crains pas la contradiction.

    ResponderEliminar