From 2015 you can fully follow all the news, information, videos, etc. about Rolando Villazón (and villazonista community) here:

FACEBOOK Rolando Villazón -Villazonistas
https://www.facebook.com/rolandovillazon.villazonistas

TWITTER @villazonistas https://twitter.com/villazonistas

----------------------------------------------------------------------------------

16 nov. 2012

ROLANDO VILLAZÓN EN LA FNAC (14/11/12)


foto: Catherine 

Merci beaucoup a Catherine et Danièle, pour la chronique, les photos et le vidéo!


En ce mercredi 14 novembre, la FNAC Montparnasse organisait une rencontre avec Rolando VILLAZON pour présenter son nouvel album ; la salle pourtant spacieuse fut vite remplie et quelques personnes restèrent debout. Un présentoir regroupait des enregistrements récents et plus anciens de Rolando: La Traviata (Salzbourg), Duets, La Strada, Mexico, Don Giovanni et VERDI.

Notre hôte nous informa courtoisement que Rolando était légèrement retardé par l'enregistrement d'une émission sur Radio Classique (voir onglet supérieur "TV-Radio-Cine") et lorsqu'il apparut, il fut accueilli très chaleureusement et exprima ses regrets pour ce contretemps.

Après une introduction sur la parution du nouvel album VERDI et les commentaires passionnés de Rolando sur le compositeur et les choix des arias composant le nouveau cd, des questions pertinentes alternèrent avec l'écoute de 3 arias du cd : Oberto, Falstaff et Rigoletto "La donna..." A noter que l'installation acoustique était particulièrement géniale !-(j'envisage sérieusement de cambrioler la FNAC pour me procurer le même matériel...)

Rolando détailla, entre autres, le soin avec lequel avait été réalisé l'album VERDI : Groupes de travail, des séances très longues, parfois plus de 3 heures pour les enregistrements. Des réécoutes attentives ...Il a ajouté qu'il n'aimait pas enregistrer par petits morceaux car cela coupait l'intensité dramatique et qu'il préférait enregistrer un aria en une fois. Pour Falstaff, il a expliqué qu'il aurait pu chanter l'aria et le couper, sans intervention de la soprano, mais que cela ne lui plaisait pas et qu'il avait eu l'idée de téléphoner à Mojca ERDMANN pour lui demander sa participation, précisant qu'il avait eu le plaisir de travailler deux fois avec elle ( pour Don Giovanni et Cosi fan tutte).Elle avait accepté et avait proposé gentiment de participer à l'aria du Bal masqué, interprétant Oscar.

En seconde partie quelques personnes du public ont posé des questions. Quelques réponses ont retenu mon attention et il est possible que j'en oublie. Mes amies présentes sauront les compléter, le cas échéant :

  • Il a évoqué des projets avec Magdalena KOZENA et une Traviata avec Anja HARTEROS
  • Projets Verdi : Don Carlo, La Traviata et Rigoletto.
  • A Paris, Ullysse au TCE ou au Châtelet avec E. HAIM
  • Les Contes d'Hoffmann en reprise à Munich
  • Une mise en scène de la Traviata à Baden (qu'il ne chantera pas, hélàs !)
  • Il envisage une mise en scène des Contes d'Hoffmann et aimerait chanter SON Werther.
  • Il a annoncé la diffusion sur Arte de SON Elisir de Baden Baden pour les fêtes de fin d'année.
  • Il espère que les directeurs de théâtre lui feront confiance comme metteur en scène, aussi..

On lui a demandé QUI décidait de ses partenaires: il a répondu que c'étaient les directeurs qui proposaient les distributions et qu'il n'avait jamais eu à s'opposer au choix d'un collègue auprès de lui. Qu'il adorerait chanter à nouveau avec Natalie DESSAY, avec qui il n'avait partagé la scène que pour Manon. Evidemment quelqu'un a évoqué Anna NETREBKO, rappelant la magnifique réussite des "Duets" et il a dit qu'ils avaient fait beaucoup de choses ensemble et que peut-être cela se reproduirait,mais que leurs répertoires actuels n'allaient pas dans la même direction.

Parmi les partenaires avec lesquels il aimerait chanter, il a insisté sur Natalie DESSAY, et a cité les noms d'Angela GHEORGIU, Renée FLEMING, Diana DAMRAU, Simon KEENLYSIDE, Thomas Hampson, Dmitri HVOROSTOVSKY et il a évoqué le grand plaisir qu'il aurait à retrouver son collègue Bryn TERFEL (!)

Une longue séance de signatures a suivi, où malgré les annonces de la FNAC précisant que le magasin fermerait à 20h, Rolando a continué a faire dédicaces et dessins sur les pochettes de cd et photos diverses, prenant son temps pour deviser avec chacun, chantant quelques bribes de "joyeux anniversaire" où d'airs d'opéra, comme "ma Charlotte adorée"...Infatigable!!! Il m'a remerciée très gentiment de mon appel de la matinée à l'émission de Stéphane BERN.

Il nous a quittées, avec sa gentillesse habituelle, après quelques photos ensemble, nous disant" à bientôt", nous envoyant des baisers et nous remerciant.... Nous avons salué et échangé quelques mots avec la charmante Lucia qui nous a dit avoir regardé Rolando, avec les enfants, à la télévision dans" la grande Battle" et qu'ils s'étaient bien divertis.

Chaque rencontre avec Rolando est un moment d'exception, mais il est certain que dans le cadre d'une interview, il est beaucoup plus décontracté et moins fatigué qu'après une représentation et sait être captivant dans ses propos, plein de vivacité, de détails passionnants, d'humour et de cette générosité naturelle qui lui est propre. Rolando a confirmé son attachement à la France et son amour pour Paris. Un grand MERCI à lui de nous avoir choisis comme "terre d'accueil" pour sa famille.

Nous espérons que, très bientôt, l'Opéra de Paris saura se rappeler que son public attend avec une grande impatience le plus français des ténors mexicains.

VIVA ROLANDO !!

Catherincita

VIDEO (images: Danièle)


                                                                             FOTOS
foto: Danièle

foto: Danièle

foto: Danièle

foto: Catherine 

foto: Catherine 
foto: Catherine 

foto: Catherine 

foto: Danièle


22 comentarios:

  1. Thank you so much Catherine and Danièle for the great report, photos, and video.

    Look at all the great projects on the horizon for Rolando! Two that I was especially hoping for was having him sing his own Werther and directing a new Hoffmann. I would hope there would be some sort of a recording of the Werther, as it looks incredibly beautiful and full of imagery that interprets this story and the music in a new way. And, of course, you knew he would be directing his own Hoffmann--that was inevitable. He has such an incredible grasp of this character--I cannot wait to see what he does with it.

    So much to look forward to--we are with Rolando on all of his adventures!

    ResponderEliminar
  2. Este comentario ha sido eliminado por el autor.

    ResponderEliminar
  3. Jacqueline E.16/11/12 7:38

    Belle interview d´un Rolando enthousiaste et bouillant!
    Merci Catherincita pour ton compte-rendu interessant.
    Andale!

    ResponderEliminar
  4. Merci beaucoup, Catherincita, pour ce très joli et touchant rapport. J'imagine que c'était super d'avoir le temps d'ecouter et aussi de parler avec Rolando. Et je trouve vraiment extraordinaire qu'il t'a remercie pour la question que tu lui a pose pendent l'interview sur RTL. J'ai été déjà impressionnée pour ses remarques pendent l'interview, car il a fait preuve de beaucoup de respect pour ses admirateurs, mais le fait qu'il t'a aussi remercie le soir...je trouve sa génial, c'est le comportement des grands êtres humains! Viva Rolando!

    ResponderEliminar
  5. Beau compte rendu ,Merci Catherine,merci Danièle ,belles photos et vidéo très intéressante.Ayant appris trop tard sa venue à la Fnac ,je n'ai pas pu venir jusqu'à Paris.
    Mais vous êtes là les fidèles parmi les fidèles ;j'oublie Jacqueline V.pour bien traduire l'atmosphère chaleureuse à chaque apparition de notre ténor .
    Merci et Viva Rolando

    ResponderEliminar
  6. Eléonore16/11/12 9:36

    Merci, Catherine, pour cette chronique brillante et Danièle, pour les photos formidables et la vidéo.
    Je suis subjugée par ce programme richissime et merveilleux que Rolando nous offrira.
    Un de mes plus grands amours (Les Contes d’Hoffmann) est bien là, et après Turku, j’attends Monteverdi avec une impatience fébrile.
    Et … entendre Rolando dans SON Werther sera un véritable délice!
    Merci, Rolando, pour tous ces enchantements!

    ResponderEliminar
  7. Dankeschön für diesen Bericht, das Video und die schönen Fotos. Das alles gibt es nur im wundervollen BLOG Villazonistas - sehr gut, dass es diesen gibt. Nochmals an alle, besonders an Teresa, vielen Dank!

    ResponderEliminar
  8. Cette rencontre avec Rolando, de plus de 2 heures, a été un moment exceptionnel.
    Il était très heureux de partager son enthousiasme pour Verdi avec le public présent, sans être trop pressé par le temps.
    Cette disponibilité est exceptionnelle, car après une représentation, avec la fatigue, les échanges sont chaleureux mais très brefs car ses admirateurs sont nombreux.
    J'ai beaucoup aimé ces échanges directs avec son public,dans une salle pas trop grande qui nous permettait la proximité avec l'artiste, une première pour moi.

    A refaire Rolando, lors de la sortie d'un nouveau CD !! c'était un très beau cadeau ces 2 heures que tu nous a consacrées.

    Muchas gracias !!!!!



    ResponderEliminar
  9. He estado unos dias sin entrar en el blog y quedo alucinada por tantas noticias,Rolando es como el aire que esta en todas partes.Me alegro mucho que se haya recuperado del resfriado , que se cuide nucho que le esperamos en Barcelona.

    ResponderEliminar
  10. Merci beaucoup à nos reporters ;)
    Y todos estos proyectos magníficos... qué alegría!!!
    Gracias!!!!!

    ResponderEliminar
    Respuestas
    1. Catherincita, c`est exactement ce que j`ai pensé en regardant/écoutant la vidéo de Danielita :-)
      Le monsieur qui pose les questions à Rolando le laisse parler.
      Ce n`est pas toujours le cas et c`est très agréable!
      En effet Rolando n`aurait pas nécessaire d`un interlocuteur -
      il saurrait nous donner pleine d` informations intéressantes,
      et il pourrait se poser les questions soi même... ;-)
      Merci pour la chronique et le vidéo!!!

      Eliminar
  11. Bravo Catherine , Bravo Danielle. J'ai comme vous été très heureuse de partager ce moment avec Rolando Villazon. C'était exceptionnel et cela a été aussi pour moi l'occasion de vous rencontrer. Merci à vous ! L'album "VERDI" .....un vrai bonheur.Bravo Rolando.

    ResponderEliminar
  12. Catherincita17/11/12 12:09

    Rolando est un champion toute catégorie des interviews : Il sait parfaitement s'adapter à toutes les situations et nous avons été particulièrement privilégiées d'assister à cette rencontre FNAC où son interlocuteur a mené le dialogue avec humour et intelligence, restant à l'écoute de son invité, ce qui n'est pas toujours le cas. Ainsi Rolando a eu le loisir de nous dévoiler aussi bien ce qui concernait son nouvel album que ses nouveaux et passionnants projets.

    ResponderEliminar
  13. Hago nuevo comentario del que espero una traducción correcta. La música de VERDI en la garganta y la emoción de ROLANDO se luce como en el mejor, maravillosamente bien!!. Excelente la crónica de CATHERINE y las fotos de DANIELE, a ROLANDO lo veo espléndido física y vocalmente. Cuando habla con las cantantes que elegiría cantar y dice que con NETREBKO podría llegar a ser, ese es el sueño creo de todas sus FANS, ningún otro DUETO superó el que hicieron juntos, ellos dos estoy segura que lo saben-

    ResponderEliminar
    Respuestas
    1. Yo no sé porque hablas en femenino de las fans, olvidando que no sólo mujeres siguen a Rolando.
      Pero no estoy en absoluto de acuerdo con tu opinión, a mi, por ejemplo, no me hace ninguna ilusión especial que vuelva a cantar con la Netrebko. Si lo hace en algún momento, pues bien, pero hay muchísimas excelentes sopranos con las que Rolando tiene una gran complicidad en el escenario, como Damrau, Dessay, Gheorgiu, Machaidze, Persson, etc...
      No se puede vivir anclado al pasado, MariAngélica, aquello fue muy bueno, es cierto, pero ni creo que volverá (porque ahora no sería lo mismo) ni me pierdo la ocasión de disfrutar de todo lo bueno que nos ofrece Rolando en la actualidad, que es mucho y muy disfrutable, con otras compañeras de escenario.

      Eliminar
  14. minutes exquises à la Fnac !

    ResponderEliminar
  15. Je n'y étais pas mais j'ai délégué mon frère André reporter-photo à Paris..Il m'a dit avoir conversé avec Rolando et obtenu une belle dédicace sur le CD. Que du bonheur avec votre vidéo...comme si j'y étais. Merci a toutes.
    Jaqueline de Lyon

    ResponderEliminar
  16. Teresa, no se que pasa en la publicación del comentario, pero ni yo me entiendo una vez publicado, y esto me esta pasando solo en tu Blog." Dije las cantantes que elegiría", y si, Rolando esta cantando con grandes y talentosas cantantes, las que señalas y admiro, pero el Dueto que hizo con ANNA , con el que lo conocí, quedo grabado a fuego porque es mucho el material del trabajo que juntos proyectaron. Estoy tratando como dices de no anclarme en lo pasado y poco a poco lo estoy logrando porque la calidad y el profesionalismo que hoy ofrece la lírica es maravilloso y no dejo de disfrutarlo. Ojalá el maestro BARENBOIN o PLÁCIDO DOMINGO que siempre vienen y aman ARGENTINA traigan a ROLANDO, sueño con ello.

    ResponderEliminar
  17. Vaya, MariaAngélica, siento que tengas problemas con los comentarios, por lo que dices...¿parece que te cambia las frases?. No me consta que sucesa otras veces.

    ResponderEliminar
  18. Exactamente, al fem pone masc, omite palabras y pone otras que no dije y cambia el sentido de la frase, pero después de mi reclamo al volver a leerlo esta vez, salio correcto. Teresa, después de tu respuesta a mi comentario sobre Netrebko, quedé mal, bien sabes que en otros Blogs defendí mucho a Rolando ante la mala prensa contra El; perdóname, esta vez quiero defender a ANNA y aunque estén separados vaya a saber por qué o por quienes,( es incompresible verlos en un mismo concierto, de BARENBOIN, y tan separados, podrían haber quedado buenos amigos). Ellos serán el dueto que siempre guardaré en mi corazón por su excelencia vocal y actoral, tengo mucho material de ellos dos guardado y gracias a FACEBOOK recibo lo último en la trayectoria de ANNA a la que no dejo de admirar en todo lo que hace, igual que a ROLANDO, y por eso pienso que me conviene dejar de comentar y limitarme solo a ver las excelentes crónicas, fotos y videos del Blog

    ResponderEliminar
  19. Maria Angélica, no se trata de defender a uno ni a otro, porque, al menos aquí, nadie les ha atacado. Tampoco entiendo tu comentario sobre si se sientan juntos o separados en un concierto...es algo totalmente irrelevante que tendrá que ver con las localidades que han adquirido. ¿Pero quien dice que no han quedado como buenos amigos? ¿quien de nosotros sabe si se saludaron en el post-concierto? Dejemos de hacer elucubraciones y montar historias que no tienen ningún sentido. Son dos maravillosos artistas, que coincidieron en un momento de sus carreras y que ahora han tomado caminos que vocalmente no les acercan (en estos momentos). Quien sabe si volveran a cantar juntos en un futuro, pero, como te dije en otro comentario, a mi es algo que no me preocupa en absoluto.
    No entiendo mucho porque dices que te conviene dejar de comentar, eres muy libre de dejar tus opiniones, que deben coincidir con las de otras personas, y yo tambien lo soy, creo, de dejar constancia de las mias. ¡Espero volverte a leer aquí, MariaAngélica!

    ResponderEliminar
  20. Ho avuto la fortuna di essere alla FNAC per queste due ore "Rolando live".
    Dover fare pubblicità per un disco non dev'essere sempre divertente, dopo tanti viaggi, intervista dopo intervista... ancora venire la sera in un grande magazzino ... a parlare sempre dello stesso argomento... "che pizza!", direbbe l'uno o l'altro (ne conosco di cantanti che odiano fare questo tipo di marketing)...
    Invece Rolando arriva, tutto relax, con la solita voglia di scherzare... con un microfono che funziona (che gioia!)... e conquista il pubblico in un attimo (e ce n'era della gente che non l'aveva mai visto prima)...
    Le due ore fra intervista, da Caterincita cosi ben riportata, e fila il tempo è volato. Posso dirVi che queste due ore mi sembravano una vacanza: infatti, mi hanno riempito di sole... e cio' nel sotterrato di un negozio, senza ombra di luce naturale. Infatti, quello che brillava era Rolando, con la sua instancabile generosità... autografo dopo autografo, disegno su disegno, scherzo su scherzo... fino all'ultimo... Grazie Rolando, grazie per esserci sempre molto vicino, e cosi... poco complicato! :)


    E un grande GRAZIE a Catherincita e Danièle per il report, video e foto!

    ResponderEliminar