From 2015 you can fully follow all the news, information, videos, etc. about Rolando Villazón (and villazonista community) here:

FACEBOOK Rolando Villazón -Villazonistas
https://www.facebook.com/rolandovillazon.villazonistas

TWITTER @villazonistas https://twitter.com/villazonistas

----------------------------------------------------------------------------------

31 mar. 2014

ROLANDO VILLAZÓN, CONCERT MOZART - PRAGA 28/03/2014

foto: Nachtigall Artists Management

Muchas gracias a Anne, Marion, Ivana, Danièle, Catherine,
Nachtigall Artists Management por su colaboración.


P R O G R A M M E

Rolando Villazón ténor
Kammerorchesterbasel
Florian Donderer premier violon solo

Mozart Airs de concert
Lucio Silla, ouverture
«Si mostra la sorte», air de concert K. 209
«Per pieta, non ricercate», air de concert K. 420
Deux marches, pour orchestre, K. 335
«Misero! O sogno - Aura , che intorno spiri» air de concert K. 431 (K. 425b)

Symphonie n° 38 «Prague», K. 504 (Adagio - Allegro)
«Va, dal furor portata», air de concert K. 21
Symphonie n° 38 «Prague», K. 504 (Andante)
«Dove mai trovar quel ciglio ?», air de Pulcherio extrait de Lo Sposo deluso, K. 430
Symphonie n° 38 «Prague», K. 504 (Finale - Presto)
«Or che il dover - Tali e cotanti sono», air de concert K. 36 (K.33i)

Le triomphe de Rolando

Cette visite à Prague fut pour nous un triple bonheur : revoir pour la seconde fois cette ville splendide, retrouver nombre de nos amis villazonistas et être aux côtés de Rolando pour le premier concert de sa tournée Mozart.
D'une manière inaccoutumée, la plupart des musiciens jouèrent debout, dirigés par le premier violon F. Donderer et, malgré quelques légers décalages, ils assurèrent un très beau concert.

Rolando se présenta au public fort élégamment vêtu : chemise et pantalon noirs et veste de velours rouge.
Le Smetana Hall était comble et l'accueillit avec une chaleur extrême; il put y reconnaître quelques visages familiers dans les premiers rangs.
Comme il nous l'avait annoncé, au rendez-vous FNAC, il débuta le programme par " Si mostra la sorte" , dont la délicatesse de l'interprétation enchanta les auditeurs particulièrement attentifs et silencieux.
Rolando enchaîna ce programme d'airs de concerts longs et difficiles avec panache, brillance et assurance et il démontra son aisance parfaite à alterner les accents du désespoir, de la colère, de la révolte dans "Per pieta, non ricercate".
Il sut relever le défi du terrible "Misero ! O sogno - Aura, che intorno Spiri" où il répondit à toutes les exigences vocales avec une virtuosité extraordinaire.

En seconde partie, il adressa au public quelques mots en tchèque, pour le plus grand plaisir des spectateurs locaux, et attaqua avec la vaillance qu'on lui connaît "Va, dal furor portata" déclenchant un tonnerre de Bravi; il donna ensuite quelques précisions sur "Dove mai trovar quel ciglio ?" où dialoguent deux époux qu'il incarna successivement avec le génie dramatique qui le caractérise.

Après le long -(plus de 9 minutes)- "Or che il dover - Tali e cotanti sono" de conclusion, la performance de Rolando fut remerciée par un vrai triomphe et il reçut une avalanche de fleurs qu'il accepta avec sa bienveillance coutumière. Il remercia le public en anglais et offrit trois bis :
"Il mio Tesoro" (Don Giovanni), "Con ossequio, con rispetto" et enfin "Clarice cara mia sposa" . Nous n'imaginions pas qu'il prendrait le risque de chanter ce dernier aria, car le texte y est terriblement difficile, compte tenu du rythme accéléré, et il y fit preuve, comme sur le cd, d'une virtuosité d'élocution stupéfiante, avec l'aimable complicité des musiciens.

Après une longue et très chaleureuse standing ovation, le public attendit sagement, dans le grand hall, pour la séance de signatures où Rolando déploya, comme d'habitude, des trésors de patience, de gentillesse et de disponibilité, visiblement heureux de ce magnifique concert. Il proposa même, avant son départ, de poser pour quelques photos.
Comment résister à une telle générosité de l'artiste et aussi de l'homme ?

Merci, cher Rolando et tous nos voeux pour cette nouvelle tournée européenne !
A très bientôt, à Paris !

Catherine et Danièle



Mozart, Prague, Rolando Villazón et ... 

Les billets pour le concert, j'avais acheté longtemps à l'avance. J'ai beaucoup apprécié et surtout après l'écoute de cd Mozart . Comme le concert approchait, je me sentais aussi des préoccupations. Certains critiques écrivent comme s'ils connaissent le mieux la façon de chanter Mozart, mieux que Mozart lui-même.  Ils évaluent le chant de RV comme un peu de style, pas mozartien. Je pense au contraire, que Mozart était artiste très ouvert d'esprit, il avait une grande compréhension d'humour, l'ironie, hyperbole. Il cherchait dans la musique  toujours quelque chose d'unique, caractéristique.Et je pense que c'est ce que RV offre de son  chant. Excellente colorature, technique exemplaire, une compréhension claire des mots aria ... vous voulez de plus? Un peu d'insécurité dans certaines partions est tout à fait compréhensible, est quelque artiste sans le trac à la première?


Trois bis ont été exceptionnellement grande – Il mio tesoro,  Con ossequio,..  Clarice cara mia... Les membres de l'orchestre ont aussi chanté un peu et bon ! Gros applaudissements, standing ovation,... Un critique tchèque a écrit: Jeune Mozart  va bien à Villazon. C´est absolument vrai. RV  a déclaré dans une interview: Un artiste qui ne prend pas des risques,n´ est pas un artiste intéressant. Il est un artiste très intéressant et risque avec Mozart tombe bien ! Merci pour cela!

Ivana


foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Nachtigall Artists Management
foto: Danièle
foto: Danièle
foto: Catherine
foto: Catherine
foto: Anne
foto: Anne

foto: Marion

7 comentarios:

  1. Vielen herzlichen Dank an alle die uns hier die sooo schönen Fotos übermittelt haben, ich habe so sehr darauf gewartet, vielen Dank! Rolando sieht ganz toll aus darauf und er hatte sichtlich viel Freude bei diesem Mozart -Konzert! Leider muß ich noch bis zum 2.Mai warten, in Berlin. Ich freue so sehr darauf.
    Nochmals vielen, vielen Dank!

    ResponderEliminar
  2. Many thanks to our fantastic team of reporters, photographers, and videographers, Anne, Marion, Ivana, Danièle, Catherine, samotka, adina1948, and Nachtigall Artists Management for capturing this stellar beginning to Rolando's tour in a city that is so dear to him. Ever the ebullient performer, he is a joy to watch and to listen to. Very fine form! There is no doubt that the upcoming concerts on the tour will be as brilliant as the rays of light beaming from the stage.

    ResponderEliminar
  3. Merci à vous toutes pour ces très belles photos ! Catherine ,Danièle et Ivana pour vos chroniques très détaillées .Vivement dimanche prochain à Paris .
    Certains critiques ont plus qu'égratignés Rolando pour ce cd d'arias de Mozart .Vous faites la preuve que ces gens ont tort ! Rolando est tout juste fantastique . Merci

    ResponderEliminar
  4. Susana Iglesias.1/4/14 20:33

    Gracias, queridas amigas, por acercarnos este material que nos da la pauta de lo ocurrido en Praga. Mozarteum: traigan a Rolando a Bs. As. ¡¡¡¡¡¡¡ Cariños. Susana Iglesias.

    ResponderEliminar
  5. Thank you all for the gorgeous material. Sounds and looks like a brilliant night - thank you for sharing it with us.

    ResponderEliminar
  6. Eléonore2/4/14 9:03

    Un gran merci à toutes pour les chroniques si passionnées et détaillées et pour les merveilleuses photos. Le concert à Prague était un véritable joyau.

    Ivana, un merci SPÉCIAL pour tes mots concernant la manière de chanter Mozart et le style mozartien de Rolando. Et ce critique a raison. Le jeune Mozart (mais aussi le Mozart un peu plusâgé:):):):)) va bien à Rolando.

    ResponderEliminar
  7. Thanks to everybody for the fantastic photos, and the fantastic report, too..

    Mozart would be happy, if he could have been there in this evening.

    Thank you Mozart! Thank you Rolando!

    ResponderEliminar