From 2015 you can fully follow all the news, information, videos, etc. about Rolando Villazón (and villazonista community) here:

FACEBOOK Rolando Villazón -Villazonistas
https://www.facebook.com/rolandovillazon.villazonistas

TWITTER @villazonistas https://twitter.com/villazonistas

----------------------------------------------------------------------------------

23 jul. 2014

DIE ENTFÜHRUNG AUS DEM SERAIL, BADEN BADEN 21/07/14 (DAMRAU, VILLAZÓN, QUASTHOFF, PROHASKA, SELIG. SCHWEINESTER)

foto: www.festspielhaus.de ©manolo press

L'enlèvement au Sérail Baden Baden le 21 juillet 2014

Nous avons eu le bonheur d'assister à la première de la série des trois "Enlèvement au Sérail" représentée au Festspielhaus de Baden Baden , qui sera prochainement à l'origine d'un CD. Même si une version concert est souvent  moins attrayante qu'une version scénique, la distribution de très haut niveau était un atout certain.

Diana Damrau   Konstanze
Rolando Villazon   Belmonte
Thomas Quasthoff   Bassa Selim
Anna Prohaska   Blonde
Paul Schweinester   Pedrillo
Franz-Josef Selig   Osmin

Yannick Nézet Seguin   Chef d'orchestre
Vocalensemble Rastatt
Chamber Orchestra of Europe

L'enlèvement au Sérail est du genre "Singspiel" où le drame est presque exclusivement parlé, et où les personnages n'ont recours au chant que dans les moments d'émotion intense.

Les airs chantés par Konstanze et Belmonte atteignent le sublime, tandis que les rôles de Blonde et Pedrillo sont plutôt des rôles comiques.

Osmin, en revanche, est une des grandes créations dramatiques de Mozart, véritablement et constamment comique, tant sur le plan musical que sur celui de l'action, sans jamais être un simple bouffon, virtuellement aussi dangereux que risible.

Dès l'ouverture le dynamisme et l'implication de Yannick Nezet-Seguin, furent évidents et nous laissèrent présager le meilleur. Chantant tous les rôles avec les artistes, insufflant son énergie communicative aux musiciens et aux chanteurs, il fut le maître d'oeuvre hors-pair de cette soirée.

Malgré un trac perceptible, Rolando, pour qui c'était une prise de rôle, interpréta vaillamment le premier aria de Belmonte " Hier solt ich dich denn sehen"

De cette longue et très belle soirée, nous avons retenu ce qui nous a semblé les moments les plus marquants : 

Toutes les interventions de Franz-Josef Selig  furent idéales  tant vocalement que dramatiquement.

Diana Damrau incarna une Konstanze parfaite et merveilleuse.

Thomas Quasthoff fut  un Pacha exemplaire, tyrannique, mais aussi bienveillant, créant dans ses dialogues avec Konstanze une ambiguité mêlant brutalité et respect.

Les moments les plus émouvants de la soirée furent, pour nous, l'aria "Constanze ! Constanze ! dich wieder zu sehen", où Rolando subjugua l'auditoire par la beauté de son timbre et la sensibilité extrème de son interprétation.

L'aria  très ornementée, empreinte de nostalgie du bonheur passé de Konztanze "Ach ich liebe, war so glücklich"  ainsi que "Traurigkeit ward mir zum Lose" , sublime expression du chagrin, où   Diana Damrau donna un large éventail de tous ses talents vocaux : demi-teintes parfaites, puissance, pureté des sons, avec une maîtrise totale.

Enfin les duos Diana et Rolando, "Wenn der Freude Thänen Fliesse" et "Welch'ein Geschick" leur donnèrent l'occasion de retrouver cette complicité artistique que nous avions déjà connue lors des Don Giovanni et des Contes d'Hofffmann en 2011.

Même si nous n'avons pas la qualification linguistique nécessaire, il nous a semblé que tous les artistes étaient confrontés à un véritable challenge dont ils ont brillamment triomphé..

Rolando a insisté récemment sur la difficulté extrème du rôle de Belmonte qu'il abordait pour la première fois et nous sommes heureuses d'avoir été les témoins de cette première expérience couronnée de succès.

Danièle et Catherine




foto: Marion

foto: www.festspielhaus.de ©manolo press

foto: www.festspielhaus.de ©manolo press

foto: Anne

foto: Anne

foto: Anne

foto: Anne

foto: Marion

foto: Marion

foto: Anne

foto: Anne
foto: www.festspielhaus.de ©manolo press


Gracias a Danièle, Catherine, Marion y Anne por su colaboración

6 comentarios:

  1. Danke schön, Anne und Marion für die großartige Fotos! Das Foto mit Rolando am Fenster ist außerordentlich!!!!

    Danièle et Catherine: il ne me reste rien à ajouter à votre chronique parfaite, touchante et sensible, à la fois professionnelle et personnelle. Je vous remercie infiniment de m'avoir fait revivre ces moments exceptionnels, toute cette soirée riche en émotions et en beauté vocale! MERCI!

    ResponderEliminar
  2. Thank you so much Anne and Marion for the brilliant photos. I especially liked the exterior of the Festspielhaus - Baden Baden is the best place!!! Thank you also Danièle and Catherine for giving us a little glimpse into the interior and an impression of what must have been a wonderful evening. I'm so grateful that this project means we will get to hear the concert eventually :) Hugs to Teresa and the Villazonistas xxx

    ResponderEliminar
  3. Thank you Anne and Marion for the wonderful and very special photos. Thank you Catherine and Daniéle for the personal and detailed chronicle. It's too hard to find words after it. It was wonderful evening, wonderful cast, wonderful Rolando.

    Thank you Rolando for this Belmonte!

    ResponderEliminar
  4. Thank you all - for the photos and written report of this special evening. Looking forward very much to the release of the recording.

    ResponderEliminar
  5. Valentin Satina29/7/14 1:22

    Avez-vous enregistré la soirée?

    ResponderEliminar
    Respuestas
    1. Bienvenu, Valentin, je pense que c'est la première fois que tu écris dans le blog. Mais non, je n'ai pas reçu aucun enregistrement, désolée.

      Eliminar