From 2015 you can fully follow all the news, information, videos, etc. about Rolando Villazón (and villazonista community) here:

FACEBOOK Rolando Villazón -Villazonistas
https://www.facebook.com/rolandovillazon.villazonistas

TWITTER @villazonistas https://twitter.com/villazonistas

----------------------------------------------------------------------------------

13 ago. 2014

EN EL CENTENARIO DEL NACIMIENTO DE LUIS MARIANO, UNAS PALABRAS DE ROLANDO VILLAZÓN



Hoy 13 de agosto, Luis Mariano hubiera cumplido 100 años: nació el 13 de agosto de 1914 en el municipio vasco de Irún. Su familia se exilió a Francia al comenzar la Guerra Civil Española, y en este país de desarrolló su carrera y alcanzó una popularidad muy notable como tenor ligero, en películas musicales, pero, sobre todo, como intérprete de operetas (Le chanteur de Mexico, La belle de Cadix...). Falleció en París el 14 de julio de 1970.


El escrito y periodista Henry-Jean Servat escribió en 2013 una biografía del cantante, Luis Mariano, les mélodies du bonheur, enriquecida con archivos familiares inéditos que testimonian su modo de vida y el espíritu festivo de la opereta.


Servat encargó el prólogo de este libro a Rolando Villazon, de quien había dicho en entrevistas que idolatraba a Luis Mariano.

Aquí tenéis estas lineas escritas por el tenor, gracias a la aportación de Danièle.

Préface

Je suis né au Mexique. A Mexico.

Venu travailler et vivre à Paris, j'ai pris la nationalité Française, tout en gardant ma nationalité Mexicaine.

A ma façon, je suis donc, et je le dis en riant, le Chanteur de Mexico. Le vrai. J'ai découvert l'autre "Chanteur de Mexico" Luis Mariano, en France, car au Mexique il n'était pas aussi connu qu'ici.

Lorsque je suis arrivé à Paris, avec l'accent qui était le mien, à l'époque, et que je n'ai pas tout à fait perdu, même s'il s'est atténué, on me demandait d'où je venais, je répondais "Mexico".

Et systématiquement tout le monde se mettait à me chanter "Le chanteur de Mexico".J'ai donc, d'emblée éprouvé beaucoup de curiosité pour cet air, inconnu pour moi, et je l'ai écouté. Il m'a étonné, il m'a surpris et il m'a émerveillé.

Dans la foulée, j'ai écouté un Cd où Mariano interprétait des zarzuelas, ces opérettes espagnoles du XVIIe siècle dont il faisait quelque chose d'extraordinaire. Roberto Alagna a conçu, en hommage à Mariano, un album  entier que je trouve très bien et très moderne.

A l'image de cet album, Luis Mariano reste étonnament moderne, totalement moderne. Et joyeux. Il est encore au goût du jour et la qualité de ses musiques passe allègrement l'épreuve du temps.
Depuis son départ, la voix de Mariano reste avec nous.

Et elle vit, elle vibre encore et toujours, de toute cette beauté du monde qu'elle est capable de nous donner.

Rolando Villazón



4 comentarios:

  1. Rolando a écrit une très jolie préface pour le livre "Luis Mariano" Les mélodies du bonheur, où il raconte quel plaisir il a eu à découvrir ce fabuleux chanteur qu'était Luis Mariano, très populaire en France.

    Une fois de plus Rolando ne manque pas de rendre hommage à un de ses collègues ténor et "concurrent" Roberto Alagna.

    Il avait fait de même pour Piotr Becsala et Jonas Kaufmann .

    C'est extrèmement rare dans ce milieu où la concurrence est rude !!!

    Bravissimo l'Artiste !!!! Chapeau Rolando !!!!

    ResponderEliminar
  2. Lovely words from Rolando. Some time ago I was given the Roberto Alagna tribute CD to Luis Mariano. Until then I did not know Mariano. Roberto Alagna interprets these songs with pure joy, and as Rolando says, with a very modern approach. I have always admired the way Rolando shows absolute respect for his colleagues and for the heritage of great singers who have gone before him.

    ResponderEliminar
  3. Catherincita14/8/14 17:14

    Quelques villazonistas ont rencontré récemment H.J.Servat au Théâtre des Champs Elysées car il ne manque pas de venir applaudir Rolando quand il chante à Paris et nous avions eu la chance de converser brièvement avec lui. Ce journaliste érudit avait été charmé par sa rencontre avec Rolando et était très fier qu'il ait accepté d'écrire la préface de son livre.
    Les mots de Rolando sont à son image : pleins de générosité et je ne peux que partager son enthousiasme pour Luis Mariano qui est l'artiste dont les mélodies (à succès) ont bercé ma jeunesse. Voir sur la scène du Châtelet cet artiste complet : chanteur/danseur, à la présence scénique d'une rare élégance, charismatique et plein d'humour, est une expérience que je n'oublierai pas et il est juste qu'un tel hommage soit rendu non seulement à sa carrière hors normes mais aussi à la popularité d'un merveilleux ténor.

    ResponderEliminar
  4. Me encantó esta nota y los comentarios sobre este exquisito cantante que fué Luis Mariano, para mi hasta hoy desconocido. Grande Alagña!! y ROLANDO como siempre dando su nota de generosidad y humanidad, "mas que GRANDE"!!!

    ResponderEliminar